[AUDIO] Leclerc lâche des insultes à la radio après avoir raté le podium de F1 en Turquie

Le pilote Ferrari Charles Leclerc s’en est beaucoup voulu pour son erreur dans les trois derniers virages du Grand Prix de Turquie qui lui ont coûté un podium

Leclerc est revenu de très loin en début de course pour se battre avec Sergio Perez pour la deuxième position dans le dernier tour. Lorsque la Racing Point s’est passé loupé au neuvième virage, Leclerc a cherché à en profiter au virage 12. Mais il s’est enfermé et a été au large, permettant à Perez et à son coéquipier Sebastian Vettel de monter sur le podium. Le Monégasque a fini quatrième

« J’ai ***** dans le dernier virage », a concédé Leclerc. « Rien d’autre à dire. Je veux dire dans les trois derniers virages, donc en définitive c’est le résultat final compte. J’ai été bon sur une partie de la course, mais **** quand c’est important, alors c’est ça, la quatrième. Je suis tellement déçu. Je suis aussi stupide qu’à Baku »

Interrogé par de Sky Sports, Leclerc a exprimé sa joie d’avoir pu retrouver la forme à la mi-course pour se mettre en bonne position et, bien que frustré par son erreur, il a félicité Vettel après le premier podium de l’Allemand cette saison.

« Je suis tellement en colère contre moi-même », a-t-il déclaré. « Je ne ressens que de la déception. Je suis très heureux quand je vois où nous en étions après 10 tours, nous étions 25 ou 30 secondes derrière les gars que nous combattions à la fin mais d’un côté, je ne peux pas me permettre de faire une erreur à trois virages de la fin. »

« Bien sûr, c’était une lutte pour la position, je me battais pour la deuxième place et le fait de finir en dehors du podium à cause des erreurs, ça fait très mal. »

« Félicitations à Seb, premier podium de la saison. Ce fut une saison très difficile de son côté et il est heureux de pouvoir enfin montrer sur la piste ce qu’il vaut ».

1 thought on “[AUDIO] Leclerc lâche des insultes à la radio après avoir raté le podium de F1 en Turquie

  1. Quand ça s’adresse à lui-même, on s ‘en fiche des insultes. Au contraire, ça change du Leclerc chouineur de l’année dernière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *