Non, Haas F1 n’est ni vendue ni à vendre !

Gene Haas n’a pas vendu une partie de son équipe de Formule 1 malgré la crise du coronavirus. Selon Guenther Steiner lui-même, toute l’équipe américaine reste la propriété de Gene Haas.

L’équipe avait été mêlée à des rumeurs de vente pour deux raisons évidentes : de mauvais résultats lors de la saison 2019 et des complications causées par le coronavirus. Cependant, le chef de l’équipe de Formule 1, Guenther Steiner, a tenu à tuer les spéculations dans l’œuf.

« Gene Haas est toujours propriétaire à 100% de Haas. Il n’a jamais eu de partenaire, peut-être qu’il n’en veut pas ou peut-être qu’il n’en a pas besoin », a déclaré Steiner lors d’une conférence de presse, comme le rapporte RaceFans.

« Quand le moment sera venu pour lui de vouloir le faire, il nous le fera savoir. Et quand je dis ‘nous’, c’est Haas F1 et tout le monde n’a pas son mot à dire sur qui possède Haas, qui achète Haas ou qui achète des actions de Haas », a-t-il ajouté.

Quant aux spéculations sur l’équipe américaine, Guenther regrette que tant de choses soient infondées. « Je pense que c’est la troisième fois que Gene vend l’équipe ou vend partiellement l’équipe. Ce sont des spéculations. Je pense que quelqu’un publie des rumeurs ».

« Je veux dire que nous avons été ‘vendus à l’Arabie Saoudite’ il y a un an et que le marché a été ‘conclu’, alors que personne ne parlait vraiment à l’Arabie Saoudite. Je vois donc cela comme une tentative de faire une tempête dans un verre d’eau », a-t-il déclaré.

D’autre part, de nombreuses équipes se sont retrouvées dans une situation délicate après la tempête de Covid-19. Parmi eux, des équipes historiques comme McLaren et Williams. Selon Steiner, la gestion de la situation par Williams a été optimale.

« Si quelqu’un veut acheter une équipe, je pense que Williams a fait un très bon travail de gestion. Ils ont parlé à certaines personnes, et je pense que c’est comme ça qu’il faut faire et non pas avec de grandes spéculations sans fondement », a déclaré Steiner en conclusion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *