Lewis Hamilton ravi d’avoir de la concurrence supplémentaire avec Ferrari

Lewis Hamilton admet être surpris de voir Ferrari en tête de la feuille de temps lors de la deuxième séance d’essais à Monaco, mais il savoure la concurrence supplémentaire.

Charles Leclerc a mené un surprenant doublé pour la marque italienne lors de la deuxième séance d’essais, avec seulement un dixième d’écart entre son coéquipier Carlos Sainz et lui. Lewis Hamilton a terminé la journée en troisième position, à près de 0,4s de l’impressionnant 1:11.684 de Leclerc.

Interrogé sur l’impressionnant changement de rythme de Ferrari, Hamilton a déclaré : « Superbe journée, le temps a été superbe, c’est vraiment cool d’être de retour en piste. C’est une piste rapide, absolument fascinante à chaque fois que vous avez l’occasion d’y piloter. C’est un défi, les Ferrari sont vraiment fortes, c’est surprenant de les voir s’améliorer autant mais c’est bien, ça signifie plus de compétition. »

On a ensuite demandé à Hamilton s’il pensait que le rythme de Ferrari était réel, et il a répondu : « Je vois la même chose que vous et je suis généralement concentré sur mon travail mais ça y ressemble. »

Valtteri Bottas a talonné son coéquipier lors des deux séances d’essais en principauté, terminant la deuxième session à la cinquième place du classement. Le Finlandais estime que Mercedes a du travail à faire pour faire monter ses pneus en température en vue du premier tour lancé, après avoir eu du mal à faire chauffer ses pneus.

« Je sens que, de mon côté, je manque de température à l’avant de la voiture sur cette piste. Nous avons eu des problèmes similaires, un peu, dans certains circuits, au milieu du virage, et c’est principalement des virages à vitesse moyenne et lente et si vous n’avez pas le feeling à l’avant, si ça va tourner ou pas, vous pouvez facilement perdre beaucoup de temps. »

« De plus, j’ai l’impression que notre voiture est un peu raide, comme toutes les bosses et les cambrures dans les virages, c’est assez perturbant, donc c’est quelque chose que nous allons examiner. Ce sera important. Aujourd’hui, pour le premier tour, je n’ai pas encore pu les faire fonctionner, donc nous devons travailler dur demain et essayer de trouver une solution. J’ai l’impression que certaines voitures pourraient avoir un petit avantage sur nous, là-dessus. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *