Les pilotes vont-ils perdre leurs temps s’ils se crashent en qualifications ?

La FIA est prête à revoir la règle du drapeau rouge en qualifications

En IndyCar, la règle est que si un pilote provoque un drapeau rouge pendant une séance de qualifications, ses deux meilleurs tours chronométrés sont automatiquement supprimés. Ces derniers temps, de plus en plus d’appels ont été lancés pour qu’une telle règle soit introduite en F1 après la séance de qualification à Monaco où Charles Leclerc a décroché la pole position alors qu’il a eu un accident lors de son dernier tour lancé occasionnant la sortie d’un drapeau rouge.

Max Verstappen et Valtteri Bottas étaient tous deux en passe d’aller plus vite que le pilote Ferrari, mais l’arrêt de la session a eu pour conséquence qu’aucun autre pilote n’a pu terminer son tour.

Les avis sur l’idée sont partagés dans le paddock, certains souhaitant qu’elle soit introduite et d’autres estimant qu’elle est injuste, et le directeur de course de la FIA, Michael Masi, a confirmé qu’elle allait être sérieusement évoquée lors d’une réunion.

« Ce sera discuté entre la F1, la FIA et tous les représentants des équipes dans une réunion du comité consultatif sportif », a-t-il déclaré selon GPFans. « Nous examinerons les avantages, les inconvénients et les conséquences involontaires, et nous nous demanderons également si c’est un véritable problème que nous voulons aborder en F1. Ou est-ce que nous considérons que ce qui se passe avec les drapeaux rouges pendant les qualifications, c’est que vous avez effectivement purgé votre pénalité en ayant un accident, et que vous ne pouvez plus rien faire ? »

« Il y a beaucoup de considérations mais entre nous tous, nous allons tout examiner, et si c’est jugé nécessaire ou non, cela sera déterminé en temps voulu. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *